Conseil

Le CCD désigne son Conseil d'administration comme Conseil national des représentants. Ce Conseil élit le Comité de direction du CCD, à présent composé de :

 

  • Jewelles Smith, Présidente
  • Pat Danforth, Vice-présidente
  • Carmela Hutchison, Vice-présidente
  • Roxana Jahani Aval, Secrétaire
  • (  ), Trésorier
  • Frank Folino, Administrateur

 

Conseil national des représentants:

  • Jewelles Smith
  • Pat Danforth (DABC)
  • Ian Young (ACCD)
  • Kathleen Thompson (SVOPD)
  • Eva Beaudoin (MLPD)
  • Terry Green (CWDO)
  • Monique Beaudoin (COPHAN)
  • Deborah Wood Salter (PEI Council)
  • Alex Peeler (NSLEO)
  • Emily Christy (COD - NL)
  • Denise McKee (NWTDC)
  • Vangelis Nikias (AEBC)
  • Frank Folino (CAD)
  • Carmela Hutchison (DAWN-RAFH),
  • Roxana Jahani Aval (NEADS)
  • Ellen Cohen (NNMH)
  • Kory Earle (PFC)
  • Gregor Wolbring (TVAC)
  • Natalie Spagnuolo
  • John Rae

Biographies des membres du Comité de direction du CCD

Jewelles Smith

Jewelles Smith est une ardente défenseure des droits de la personne au Canada, une activiste féministe handicapée, universitaire, auteure et artiste. Elle a été spécialement formée en surveillance des droits de la personne, en justice pour les droits humains des femmes et en stratégies d’application des lois, politiques et traités des droits de la personne pour contester l’inégalité.   Cette doctorante de l’université  British Columbia, campus d’Okanagan réside en Colombie britannique avec son chien d’assistance DaVinci. 

Pat Danforth

Pat Danforth possède plus de trente (30) ans d’expérience en gouvernance et gestion de conseils dans une vaste gamme de secteurs gouvernementaux et à but non lucratif. Son but : épouser et diriger les changements provoquant une différence.

Elle s’est attaquée aux questions de droits dès 1970, lorsqu’elle s’est retrouvée en fauteuil roulant. Elle a assumé un rôle de leadership au sein du Conseil des Canadiens avec déficiences (CCD). Elle représente la Disability Alliance BC au Conseil national du CCD. Elle siège aussi bénévolement au Comité des transports et au Comité des droits de la personne du CCD.

Elle est l’une des mères fondatrices du Réseau d’action des femmes handicapées du Canada (DAWN-RAFH Canada). Son parcours professionnel l’a amenée à travailler plus la Commission des droits de la personne de la Saskatchewan ainsi que pour le Congrès du travail du Canada. Elle a œuvré dans divers secteurs comme le Conseil des Commissaires de la Saskatchewan Public Service Commission, le Regina Health District Board, l’Office des transports du Canada et le Comité national des personnes ayant un handicap du Syndicat canadien de la fonction publique. Elle possède une expérience aguerrie en droits, enjeux, politiques et programmes des personnes en situation de handicap.

Pat siège actuellement à divers comités :

* BC Ferries Accessibility Advisory Committee
* Présidence, Disability Alliance BC
* Comité des transports et Comité des droits de la personne
* Conseil des Canadiens avec déficiences
* Working Group for development of Saanich Accessibility Committee

Elle a préalablement assumé la vice-présidence du Comité consultatif sur le transport accessible, et de BC Transit. Elle a aussi siégé à l’Advisory Design Panel, District of Saanich.

Selon Pat, le bénévolat est un prérequis pour provoquer des différences dans la vie des personnes en situation de handicap.

Carmela Sebastiana Hutchison

Carmela Hutchison, âgée de 57 ans, vit avec son mari Bob à  Irricana, Alberta. Titulaire d’un diplôme en soins infirmiers obtenu en 1983 au Mount Royal College, Carmela a travaillé comme infirmière spécialisée en santé mentale et plus particulièrement en milieu psychiatrique et communautaire, offrant des soins actifs et de longue durée aux personnes et aux adolescents ayant des problèmes de santé mentale.   Elle a été blessée en 1990 suite à accident comportant un capotage.  En 1991, après un diagnostic de personnalités multiples (actuellement trouble dissociatif de l’identité ou TDI), elle a été placée en congé invalidité de longue durée, avec dépression et syndrome post-commotionnel.    Elle se déplace en fauteuil roulant et souffre de plusieurs troubles physiques. Son mari, Bob, est atteint d’hyperactivité avec déficit de l’attention et des troubles affectifs saisonniers. C’est en 1996, l’année où la protection des personnes handicapées a finalement été garantie par l’ Alberta Human Rights, Citizenship and Multiculturalism Act, que Carmela s’est engagée dans le mouvement  des consommateurs ayant des problèmes de santé mentale. 

Actuellement présidente du Réseau d’action des femmes handicapées du Canada (DAWN-RAFH Canada, www.dawncanada.net). Carmela est aussi 2ème vice-présidente du Comité de direction  du Conseil des Canadiens avec déficiences  (www.ccdonline.ca).

Carmela est présidente de l’Alberta Network for Mental Health (www.anmhf.ca) et vice- présidente/trésorière de l’Alberta Alliance on Mental Illness and Mental Health (www.aamimh.ca). Elle est membre de l’Alberta Disabilities Forum (ADF).

En 2007, Carmela a reçu le Prix du Conseil des Canadiens avec déficiences pour sa contribution au mouvement de défense des droits des personnes handicapées au Canada et en 2003, le Nadine-Sterling Award pour la révélation de soi et l’engagement dans des initiatives de défense des droits des consommateurs. 

Carmela présente des ateliers de formation sur la santé mentale et la situation de handicap et contribue à l’animation  de groupes d’entraide.  Elle a fait de nombreuses interventions médiatiques; le 22 juin 2017, elle a fait partie des « 150 Canadians who STAND OUT » dans le magazine STAND OUT Publications et a également participé au film Not a One-Way Street d’Eva Colmers et  du Dr. Heidi Janz  qui sera diffusé sur BravoFACTUAL en  2018.  Le film a également remporté le Global Insights Award au Black Maria Film Festival 2018 ((https://youtu.be/AurmCO78MZM)

Roxana Jahani Aval

Roxana Jahani Aval  est la présidente intérimaire et directrice pour l’Ontario de l’ Association nationale des étudiant(e)s handicapé(e)s au niveau postsecondaire.  ). Elle représente d’autre part la NEADS au Conseil des canadiens avec déficiences (CCD).   Elle a obtenu en 2017 un baccalauréat ès arts en psychologie de l’université York à Toronto, Ontario.   Elle y poursuit actuellement ses études pour acquérir un deuxième baccalauréat en Human Rights and Equity Studies (droits de la personne et équité). Elle envisage d’entrer à la faculté de droit au cours des années à venir.  Elle a fondé et présidé deux clubs de leaders sur le campus de l’université York.  Elle siège au Community Safety Council de l’université York  ainsi qu’au Comité AccessYork et au Petitions Committee de la Faculté des arts libéraux et des études professionnelles.

Frank Folino

Frank Folino est né Sourd.  Résidant depuis fort longtemps à Toronto, il préside actuellement la Canadian Association  of the Deaf-Association canadienne des Sourds du Canada (CAD-ASC), une organisation à but non lucratif qui promeut les droits des Canadiennes et des Canadiens Sourds utilisant l’American Sign Language (ASL) et de la langue des signes québécoise (LSQ).  La CAD-ASC est affiliée à la Fédération mondiale des Sourds  et est une organisation non gouvernementale (ONG)  accréditée aux Nations Unies pour la Convention relative aux droits des personnes handicapées.

Frank a siégé au Conseil intérimaire de l’Administrateur canadien du SRV (ACS),  un organisme à but non lucratif qui a été mandaté par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) pour mettre en œuvre un service de relais vidéo (SRV) canadien et assurer son développement, son implantation et son intégration à travers le pays.

Il occupe actuellement plusieurs postes professionnels et de leadership auprès de nombreux groupes consultatifs fédéraux au Canada.  Il représente la CAD-ASC auprès de l’Association of Visual Language Interpreters of Canada et du Conseil des Canadiens avec déficiences.   Il siège en outre au Comité consultatif de l’Amérique du Nord de la World Association of Sign Language Interpreters.   À plusieurs reprises, il a représenté le Canada sur la scène internationale avec des organisations comme la World Federation of the Deaf et a participé à plusieurs rencontres pour la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH).

Frank a tout récemment été élu administrateur au Comité de direction où il apportera ses diverses compétences, ses connaissances et capacités, notamment en matière de mobilisation et de participation communautaires, d’intervention, de gouvernance, de gestion du changement et de planification stratégique.  Et il maintient sa participation au Comité international du CCD.

Frank a reçu de nombreux prix au fil des ans :  en 2009, Prix des Festivals and Events of Ontario (FEO) , une organisation encourageant l’éco-tourisme en Ontario;  en 2010, le ministère de la citoyenneté et de l’immigration de l’Ontario lui a décerné le Prix du bénévole de l’Ontario, en reconnaissance de son bénévolat dans la province.  Sa plus récente distinction, la Médaille du Jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II lui a été attribuée en décembre 2012 au Canada. 

Frank Folino a obtenu un baccalauréat ès arts (BA) en sciences politiques de l’université York.  Ses domaines de recherche portent sur l’économie politique et le pouvoir politique dans le fédéralisme canadien.

Biographies des membres du du CCD Conseil national des représentants:

Vangelis Nikias

Depuis de nombreuses années, Vangelis Nikias œuvre activement dans les secteurs des personnes handicapées et des droits de la personne.  Il y a quelques années, il a travaillé pour le Conseil des Canadiens avec déficiences (CCD) afin de sensibiliser la population au contenu de la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH).    Lors des négociations de la Convention aux Nations Unies,  Vangelis représentait le ministère des Ressources humaines et du Développement social (RHDSC) au sein de la délégation canadienne, en tant qu’expert en la matière.

Dans les années 1990, Vangelis a présidé le Comité des droits de la personne et a siégé au Comité de politique sociale.

Vangelis a acquis  une expérience en arbitrage, ayant été pendant neuf ans le vice-président de la Commission de révision de l’aide sociale en Ontario (CRAS).

Vangelis est fermement orienté vers les droits de la personne et estime que l’application de la CDPH peut contribuer à l’avènement d’un Canada accessible et inclusif.  Et pour cela, une véritable collaboration inter-gouvernementale est un prérequis au même titre que la sensibilisation et la mobilisation de la collectivité des personnes handicapées.

Il estime que la consolidation de l’autoreprésentation des personnes handicapées est plus que jamais cruciale.  Dans un tel contexte, les efforts de consolidation de capacité du CCD et son leadership apportent une valeur ajoutée.

Vangelis travaille actuellement pour le gouvernement du Canada en accessibilité et politique numériques.

John Rae

John enrichit sa participation à diverses activités d’une vaste expérience communautaire, gouvernementale et syndicale.

En 2005, John a pris une retraite anticipée de la Fonction publique de l’Ontario, après 24 ans de services dans divers postes, notamment comme consultant auprès du Centre for Disability and Work, agent d’éducation de la Commission de l’équité en matière d’emploi et, avant son départ à la retraite, agent de programme de la Direction générale de l’accessibilité pour l’Ontario.

John a éclairé le mouvement syndical canadien, où il a occupé des fonctions électives  aux niveaux local, provincial et national, de son optique communautaire.  Après sa retraite et jusqu’en fin 2016,  il est resté membre actif du Caucus des personnes handicapées du SEFPO.   .

Au cours des quarante-trois (43) dernières années, John a siégé au conseil de plusieurs organisations de droits de la personne et de droits des personnes en situation de handicap, notamment coprésident de la Coalition on Human Rights for the Handicapped qui a obtenu la première reconnaissance des droits humains pour les personnes en situation de handicap en Ontario.  John est président sortant de l’Alliance for Equality of Blind Canadians (AEBC), du Canadian Legal, Advocacy, Information and Research Association of the Disabled (CLAIR) et de PAL Reading Service.

John siège actuellement au Conseil d’administration du Conseil des Canadiens avec déficiences (CCD);  il préside le Comité de politique sociale du CCD et est membre des Comités de droits de la personne et de la Loi nationale sur l’accessibilité et l’inclusion.

John siège aussi au Conseil d’administration de la Clinique juridique Injured Workers Consultants, à de l’Alliance for Equality of Blind Canadians (AEBC) au Comité consultatif de conception universelle du Musée canadien pour les droits de la personne.  Il est membre de l’Action Research Committee de l’ Ontario Network of Injured Workers’ Groups.  Il siège enfin au Comité directeur de l’ODSP -POSPH Action Coalition. 

En juin 2016, l’Ontario Historical Society lui a décerné la Cruickshank Medal en reconnaissance de ses efforts pour intensifier l’accès et l’inclusion dans les musées et galeries d’art.

John se passionne aussi pour la consolidation communautaire, les voyages à travers le monde, l’histoire, le théâtre, les visites dans les musées et les galeries d’art, et la musique.  Il écrit et se prononce fréquemment sur une vaste gamme de sujets touchant les personnes handicapées et les droits de la personne.  

Courriel: thepenguin@rogers.com

Natalie Spagnuolo

Natalie œuvre activement  aux niveaux local et national du mouvement de défense des droits des personnes handicapées ainsi qu’au Comité de politique sociale du CCD.  Elle concentre ses interventions et initiatives politiques sur les personnes handicapées et la migration, les déficiences intellectuelles et les femmes en situation de handicap.  Directrice-rédactrice en chef de plusieurs revues sur la  santé et pour des pairs handicapés, elle a participé à des recherches sur une vaste gamme d’enjeux touchant les personnes en situation de handicap, produisant des articles, des chapitres de livres, des rapports et des textes pour de populaires publications.    Au cours des dernières années, Natalie a organisé des conférences, des groupes de travail et des ateliers communautaires.  Elle est actuellement co-directrice de Mémoire, Témoignages et Espoir/Memory, Witness and Hope, un projet multimodal participatif où les victimes anglophones et francophones des mesures de soutien pour l’accès aux centres régionaux racontent leur vécu à des pairs et à la collectivité dans son ensemble.